Accessibility
English  |    | 
3 1 1

Budget de 2017

Message de 2017 du maire et du président du Comité d’orientation permanent des finances

  • Introduction

    Nous avons le plaisir de présenter le budget d’immobilisations et le budget de fonctionnement préliminaires de 2017.

    Au début du processus budgétaire de cette année, notre budget de fonctionnement accusait un déficit énorme de 52 millions de dollars.

    Au cours des derniers mois, nous avons travaillé en collaboration et de manière créative pour préparer et soumettre un budget préliminaire équilibré à l’examen du Conseil.

    Nous sommes heureux que le rapport de cotation globale le plus récent de Standard & Poor ait confirmé une cote de crédit AA stable pour Winnipeg. Dans son rapport, Standard & Poor établit que son évaluation découle du fait que « la Ville jouit de principes économiques fondamentaux très solides et d’une situation exceptionnelle au regard des liquidités et que sa dette est modérée et sa dette éventuelle faible ».

    Les budgets préliminaires de 2017 ont été élaborés suivant ces principes. Par conséquent, le rééquilibrage du budget a nécessité d’être beaucoup à l’écoute et de prendre des décisions difficiles. Les budgets préliminaires établissent un plan équilibré, responsable et financièrement prudent qui limite les hausses des dépenses prévues au budget à un niveau qui est le plus bas de ces dix dernières années, tout en entretenant et en investissant dans l’infrastructure clé et les services qui importent aux Winnipégois et aux Winnipégoises.

    Le budget préliminaire est aussi un reflet de la réalité qui est que la croissance de la population à Winnipeg s’annonce stable et forte au cours des 25 prochaines années, et cette croissance doit être appuyée par des investissements opportuns dans l’infrastructure qui compte afin de parer aux besoins futurs.

    Pour donner suite à l’objectif de l’année dernière de générer davantage de participation civique, le processus de planification budgétaire de cette année a été amélioré par l’ajout de cinq consultations communautaires qui ont eu lieu dans toute la ville.

    Les membres du public et les organismes communautaires étaient conviés à ces consultations lors desquelles ils ont pu discuter des difficultés et des ouvertures qui caractérisent Winnipeg. Les résidents et les résidentes pouvaient également faire des commentaires et partager leurs réactions par le biais de plusieurs plates-formes en ligne, et un sondage téléphonique a été conduit au début du mois d’octobre. Le président du Comité d’orientation permanent des finances et le chef des finances ont aussi rencontré chaque membre du Conseil individuellement.

    Les exigences du budget de cette année restent élevées relativement aux nombreuses priorités telles que l’amélioration des routes et du transport public, la sécurité dans les quartiers, ainsi que la rénovation et l’agrandissement des centres communautaires.

    Nous sommes d’avis que les budgets préliminaires de 2017 sont justement équilibrés pour nous permettre de faire face au déficit de fonctionnement structurel actuel et de continuer à investir dans les services et l’infrastructure clés tels que les routes et le transport public qui contribuent à renforcer notre ville aujourd’hui et à l’avenir.

  • Recettes et dépenses

    Les coûts d’exploitation par habitant à Winnipeg sont les moins élevés par rapport à toutes les grandes villes canadiennes.

    Le budget de fonctionnement de cette année propose de continuer sur cette lancée en limitant l’augmentation des dépenses à 2,31 pour cent en 2017, qui est le taux de croissance prévu en termes de dépenses subventionnées par les deniers publics le plus bas de ces dix dernières années.

    Nous sommes heureux de permettre à Winnipeg de rester compétitive dans ce domaine sans pour autant couper les services à forte demande ou augmenter les objectifs dans le domaine de la gestion des postes vacants.

    Il n’est pas prévu de hausser la taxe sur la longueur de façade cette année, ni de changer le taux de dividende des services d’eau et d’égout.

    Les budgets préliminaires de 2017 ne prévoient pas de nouveaux frais, et les frais liés à la croissance récemment approuvés par le Conseil ne constitueront pas une source de financement.

    Les seules hausses qui s’appliqueront aux frais existants sont dues à l’inflation et prendront effet le 1er janvier.

    À Winnipeg, les impôts fonciers continuent d’être parmi les moins élevés au Canada; le présent budget prévoit des mesures pour faire perdurer cette tendance.

    Les hausses des impôts fonciers cette année se limitent à 2,33 pour cent, et le tout vise à répondre aux besoins en infrastructure de Winnipeg.

    De l’augmentation de 2,33 pour cent proposée, deux pour cent sont dédiés à la rénovation et à la réparation des routes régionales et des rues locales, et 0,33 pour cent à l’achèvement du couloir de transport urbain rapide sud-ouest. Cela signifie qu’en 2017, les impôts fonciers se monteront à 38 $ de plus pour le propriétaire moyen.

    Réfection des routes

    Il ne fait aucun doute que la réfection des routes reste une priorité pour les citoyens et les citoyennes, ce dont ce budget tient compte.

    Le budget de 2017 propose de continuer son investissement record dans la réfection des routes en y allouant 105,2 millions de dollars. Cela nous permettra de poursuivre la réfection et la rénovation des routes régionales et des rues locales. Le budget de 2017 et les prévisions quinquennales des immobilisations prévoient, à partir de 2018, une augmentation annuelle de l’investissement dans les routes qui totalisera plus de 685 millions de dollars de réparations routières sur les six prochaines années.

    Taxe d’entreprise

    Pour continuer à alimenter l’économie et alléger le fardeau des petites entreprises, le taux de la taxe d’entreprise baissera de 5,3 pour cent à 5,25 pour cent en 2017.

    Depuis les débuts du Conseil actuel, soit deux ans, nous avons réduit le taux d’imposition des petites entreprises de 5,7 pour cent à 5,25 pour cent, et nous avons haussé le seuil de la taxe d’entreprise de 23 880 $ à 32 220 $, ce qui a eu pour effet d’éliminer la taxe d’entreprise pour presque la moitié des entreprises de Winnipeg.

    Économies supplémentaires et innovation

    Trouver des moyens de faire des économies, utiliser au mieux l’argent du contribuable et encourager l’innovation sont des thèmes qui reviennent dans les budgets préliminaires de cette année.

    En 2017, nous avons identifié des gains en efficiences s’élevant à 11 millions de dollars réalisés de plusieurs façons. Ces gains ont été réinvestis dans le budget d’immobilisations et serviront à financer la réfection des routes. Depuis les débuts du Conseil actuel, soit deux ans, nous avons réussi à économiser 28,5 millions de dollars. Ce montant sera réinvesti dans la réfection des routes régionales.

    Afin d’encourager d’autres idées sur l’innovation et les économies et d’aider ces idées à se concrétiser, les budgets préliminaires maintiennent le fonds d’immobilisations d’un million de dollars pour l’innovation en 2017.

    Sécurité communautaire

    Le budget préliminaire de 2017 propose d’investir 228 millions de dollars dans les services de police, ce qui représente une augmentation d’environ 3,6 millions de dollars, soit 1,3 pour cent par rapport au budget de l’année dernière, après ajustement aux changements du taux de cotisation de retraite.

    Cette hausse correspond au taux de l’inflation et à l’objectif établi par le plan stratégique du Conseil de police de Winnipeg.

    En 2017, on propose d’investir plus de 199 millions de dollars dans le Service d’incendie et de soins médicaux d’urgence. Par rapport à 2016, cela représente une augmentation de plus de quatre pour cent. Les budgets préliminaires de 2017 prévoient des ressources supplémentaires pour l’achat de nouveaux équipements de lutte contre l’incendie, l’entretien des casernes existantes et la mise en vigueur de mesures de prévention visant à améliorer la sécurité publique.

    Transport en commun

    Une ville en pleine croissance et en plein épanouissement a besoin d’un système de transport en commun moderne et efficace. Les budgets préliminaires proposent un investissement d’immobilisations significatif dans ce domaine.

    La construction du couloir de transport urbain rapide sud-ouest se poursuit, et nous sommes heureux que le partenariat entre les secteurs public et privé pour ce projet ait aidé à trouver des gains en efficiences et des économies de coûts qui ont permis de faire baisser le coût du projet de 587,3 millions de dollars à 467,3 millions de dollars.

    En 2017, le budget préliminaire propose un investissement de 81,5 millions de dollars pour rénover et améliorer les immobilisations existantes du transport en commun, et ce, avec l’aide de la Province et du gouvernement fédéral. Cela comprend plus de 53,2 millions de dollars pour l’expansion et la remise en état des installations d’entretien de la Régie des transports sur la rue Osborne ainsi que plus de 22,4 millions de dollars pour l’achat de nouveaux autobus afin de remettre la flotte au goût du jour.

    Le budget propose aussi de rallonger les lignes d’autobus à l’automne 2017 afin de desservir les quartiers en pleine croissance de la ville tels qu’Amber Trails, Bridgwater Forest et South Pointe.

    Transport actif

    Si on veut encourager la collectivité à être active et en bonne santé et offrir des possibilités de transport aux membres du public, quel que soit leur âge, il est essentiel d’investir dans l’infrastructure de transport actif. Les budgets préliminaires de 2017 prévoient d’investir 12,49 millions de dollars dans diverses installations de transport actif, ce qui représente une hausse de 4,3 millions de dollars ou 50 % par rapport aux 8,3 millions de dollars en 2016.

    Les investissements de 2017 incluent :

    • un investissement de 3,6 millions de dollars dans des bandes cyclables sur le chemin Pembina;
    • un investissement de plus de 2,8 millions de dollars dans des couloirs cyclables;
    • une somme de 1,6 million de dollars dédiée à une piste cyclable le long de la rue Empress;
    • une allocation d’un million de dollars au projet du sentier de Transcona.

    Eau et eaux usées

    La gestion des services d’eau, des eaux usées et des déchets solides représente une partie importante de ces budgets. Ces budgets comportent des fonds d’immobilisations et de fonctionnement qui seront dédiés à répondre aux exigences environnementales et prévues par la loi en matière de licences ainsi qu’à des projections de taux à jour. Le plan d’immobilisations à long terme accorde près de 400 millions de dollars au programme d’investissement dans le traitement des eaux usées dans le cadre duquel 168 millions de dollars sont dédiés aux questions de trop-pleins d’égouts unitaires et des inondations de sous-sol.

    Plan d’immobilisations à long terme

    La Ville reste aux prises avec une prévision de déficit d’infrastructure de 7,4 milliards de dollars. La moitié de ce montant doit être consacrée à améliorer l’infrastructure déjà en place, l’autre doit être investie dans les nouvelles infrastructures qui sont nécessaires à une ville en pleine croissance.

    Le budget d’immobilisations de 2017 entend traiter la question du déficit d’infrastructure en intégrant des sources de financement uniques, sous la forme de 38 millions de dollars du Fonds pour les infrastructures du transport en commun du gouvernement fédéral, de 8,6 millions de dollars d’excédent de projets d’investissement, et d’une gestion stratégique de la dette visant à financer des projets intergénérationnels.

    Une dépense en immobilisations totale de près de 430 millions de dollars est proposée en 2017, ce qui constitue une hausse de 74 millions de dollars par rapport au niveau projeté dans le budget de l’année dernière.

    Le budget d’immobilisations des six prochaines années se monte à 2,2 milliards de dollars et comprend notamment :

    • 878,7 millions de dollars pour les projets de route, de ponts et de transport actif;
    • 287,9 millions de dollars pour le transport en commun;
    • 120,5 millions de dollars pour les Services communautaires (bibliothèques et installations de loisirs);
    • 100,9 millions de dollars pour les services de police, d’incendie et de soins médicaux d’urgence;
    • 192,2 millions de dollars d’investissement pour les services d’eau.

    L’investissement stratégique en capital prévoit notamment les attributions suivantes :

    • 5,2 millions de dollars au profit du projet « Promenade Taché », un itinéraire piétonnier longeant la rivière Rouge à Saint-Boniface, entre les ponts Provencher et Norwood;
    • 4,1 millions de dollars en 2017 pour la construction d’une installation de loisirs dans le sud de Winnipeg;
    • 7,9 millions de dollars pour une nouvelle bibliothèque à Transcona, au 1500, chemin Plessis, dont 2,5 millions de dollars sont inclus dans le budget de 2017;
    • 2 millions de dollars, en 2017, pour l’aménagement de deux nouvelles aires d’aspersion, l’une au centre de loisirs Centennial Nord (ancien emplacement du palais des expositions « Old Ex ») et l’autre sur le site du Centre de loisirs Freight House, au 200, rue Isabel;
    • près de 8 millions de dollars pour la réparation et l’amélioration de la piscine de Seven Oaks, dont 2,4 millions de dollars sont inclus dans le budget de 2017;
    • 750 000 $ pour les Jeux d'été du Canada, avec un engagement de capital total de 3 millions de dollars;
    • 20 millions de dollars, en 2017, pour la construction d’un nouveau poste de police dans le nord de Winnipeg.

    Dépenses de programme, nouvelles et courantes

    Les budgets préliminaires de 2017 proposent de poursuivre les investissements courants et d’en créer de nouveaux pour pouvoir bâtir une collectivité complète et améliorer les installations communautaires, et prévoient ce qui suit :

    • une affectation de 10,8 millions de dollars au soutien opérationnel de l’Assiniboine Park Conservancy, au lieu de 10,5 millions de dollars, ainsi qu'une subvention d’investissement de 5,1 millions de dollars pour appuyer les renouvellements d’infrastructure en cours
    • un financement annuel, pour la deuxième année consécutive, d'un million de dollars qui a été promis pendant cinq ans à l’Inuit Art Centre du Winnipeg Art Gallery
    • un financement de 1,75 million de dollars à la Stratégie pour la jeunesse autochtone
    • une somme de 3,5 millions de dollars pour le soutien opérationnel du nouveau Centre de gestion des transports, contre 2,7 millions de dollars en 2016
    • une aide de 600 000 $ à CentreVenture et à ses activités courantes de réaménagement et de restauration du centre-ville
    • une somme de 160 000 $ pour appuyer le programme Youth United de l’Université de Winnipeg qui offre aux jeunes des stages et des formations professionnels d’été portant sur la Commission de vérité et réconciliation
    • 150 000 $ afin d’appuyer le travail de l’équipe communautaire d’assistance aux sans-abri
    • troisième année, sur un total de cinq, d’un financement annuel de 150 000 $ visant le plan de Centraide pour mettre fin à l’itinérance

    Mot de la fin

    Tandis que le Conseil arrive à la moitié de son mandat, nous sommes d’avis que l’Hôtel de ville est aujourd’hui sur une bien meilleure voie qu’il y a deux ans.

    Nous avons considérablement amélioré l’ouverture, la transparence, nous sommes plus disponibles et sensibles, et nous avons permis de renforcer le sentiment de fierté pour notre ville.

    Nous pensons que les budgets préliminaires de 2017 permettront de garder l’élan que nous avons pris et de continuer les progrès que nous avons faits ces deux dernières années.

    Aujourd'hui, Winnipeg est une ville en pleine croissance et en plein épanouissement. Il est prévu qu’elle va continuer de grandir et de se renforcer au cours des 25 prochaines années. Une ville en pleine croissance a besoin d’une infrastructure adaptée, au bon moment. Il nous revient de bâtir Winnipeg aujourd’hui afin que l’infrastructure vitale soit en place lorsque nous en aurons besoin, et lorsque nos enfants, et leurs enfants, en auront besoin.

    Quand on doit gérer les besoins en infrastructure d’une ville qui grandit tout en visant la prudence et l’équilibre au niveau financier, on est obligé de prendre des décisions difficiles et de faire preuve d’un leadership solide qui dépasse les limites des quartiers électoraux et garantit à Winnipeg d’être bâtie pour l’avenir et de faire la fierté de tous et de toutes.

    Dans l’avenir, pour ce qui est de dépenser les précieux deniers publics, il nous faudra maintenir une approche disciplinée et responsable.

    Pour ce faire, nous pouvons travailler avec le gouvernement fédéral afin d’obtenir un maximum du financement d’infrastructure qui revient à Winnipeg. Une collaboration avec la Province donnera à Winnipeg la possibilité d’avoir son mot à dire sur la façon dont les fonds d’infrastructure sont investis. Enfin, nous devons continuer de revoir et d’examiner avec soin les dépenses afin de nous assurer que l’argent du contribuable est investi de la manière la plus avantageuse qui soit pour celui-ci.

    Nous invitons maintenant tous les citoyens et toutes les citoyennes et tous les membres du Conseil à poursuivre la discussion qui nous amènera à finaliser les budgets de fonctionnement et d'immobilisations préliminaires de 2017.

    En toute déférence,

    Brian Bowman,
    maire

    Scott Gillingham,
    président du Comité d’orientation permanent des finances et conseiller municipal

 

Infographie

Veuillez consulter la compilation de l’infographie du budget de 2017 en format PDF.


Dernière mise à jour : 2017-02-03