Accessibility
English  |    | 
3 1 1

Étude visant à améliorer la circulation sur la rue Marion et le chemin Dugald

La Ville fait présentement une étude portant sur la rue Marion et le chemin Dugald afin de voir comment on pourrait améliorer la circulation sans passer par l’aménagement d’un carrefour à niveaux différents ni un élargissement routier. Avant que ne débute le processus de participation publique, la Ville souhaite recueillir les conseils des citoyens et des citoyennes sur la façon dont elle pourrait intéresser ces derniers pendant la totalité de l’étude.

Participez

Aidez-nous à rétablir le dialogue.

À la fin de l’étude sur l’élargissement de la rue Marion et l’aménagement d’un carrefour à niveaux différents, nous avons appris que les citoyens et les citoyennes avaient été déçus par le processus de participation. Avant que nous commencions à dresser un plan de participation publique, nous voulons savoir comment vous souhaitez que nous procédions pour ce qui est de la participation relativement à l’étude visant à améliorer la circulation sur la rue Marion et le chemin Dugald. Le sondage en ligne était disponible jusqu’au 22 mars 2017. Merci à toutes les personnes qui ont participé au sondage. Nous avons recueilli vos commentaires par le biais de 399 sondages en ligne.

Vos commentaires serviront à élaborer la participation dans le cadre de ce projet. Par la suite, nous analyserons vos commentaires, ce qui nous permettra d’élaborer un plan de participation publique. Vos commentaires ainsi que la façon dont ceux-ci ont été analysés seront intégrés à un résumé qui sera affiché en même temps que la stratégie de participation. La Ville et la société d’experts-conseils œuvreront alors ensemble pour assurer que la mise en place de la stratégie en question est conforme à des pratiques de participation efficaces et qu’elle suit la direction des commentaires obtenus.

Pour rester au courant des activités du Bureau de la participation publique de la Ville de Winnipeg, suivez la Ville sur Facebook et Twitter ou abonnez-vous à notre bulletin de participation publique.

Calendrier

Calendrier

Calendrier

Contexte

En 2011, le Plan directeur visant les transports de la Ville de Winnipeg a recommandé qu’une étude sur la conception fonctionnelle soit entreprise pour que l’on puisse modifier le tracé de la rue Marion dans le but d’élargir celle-ci et d’y aménager un carrefour à niveaux différents.

Le 18 juillet 2012, le Conseil a adopté la recommandation du Comité d’orientation permanent du renouvellement des infrastructures et des travaux publics selon laquelle l’administration municipale devait embaucher une société d’experts-conseils pour faire une étude sur la conception fonctionnelle relativement à l’élargissement de la rue Marion et à l’aménagement d’un carrefour à niveaux différents.

En 2013, le Conseil a approuvé des fonds et a demandé à l’administration municipale de mener une étude sur la conception fonctionnelle visant à examiner la question de l’élargissement de la rue Marion ainsi que l’aménagement d’un carrefour à niveaux différents.

Le 25 mars 2015, le Conseil a approuvé la recommandation du Comité exécutif (CE) d’inclure ce projet dans la liste des priorités du Fonds Chantiers Canada.

Une étude sur la conception fonctionnelle a été faite, comme l’avait exigé le Conseil, entre le printemps 2014 et l’hiver 2015. L’étude a conclu que, sur les cinq options proposées, la deuxième avait été retenue, et que l’estimation de type 4 se chiffrait à 566 millions de dollars (la part de la Ville se monterait à 278 millions de dollars).

Les problèmes de l’abordabilité et des risques associés au projet ont amené l’administration municipale à recommander de ne pas aller de l’avant en ce qui concerne l’option choisie pour l’élargissement de la rue Marion et l’aménagement d’un carrefour à niveaux différents. Il a été recommandé à la place de faire une nouvelle étude dans le but de trouver une solution qui coûterait moins cher à la Ville, qui aurait moins d’effets sur l’acquisition des biens et qui s’intégrerait à la stratégie de la dette approuvée par le Conseil. Le Conseil a approuvé cette recommandation et l’administration municipale va entreprendre une étude sur la rue Marion et le chemin Dugald afin d’améliorer la circulation sans pour autant aménager un carrefour à niveaux différents ou élargir la route.

Le 16 novembre 2016, le Conseil a décidé de suivre la recommandation de l’administration municipale de ne retenir que la partie informative de l’étude sur l’élargissement de la rue Marion et l’aménagement d’un carrefour à niveaux différents. Le Conseil a également demandé à l’administration municipale de chercher des solutions moins coûteuses pour régler le problème du tracé de la route et améliorer la circulation et la sécurité ainsi que les aménagements piétonniers et cyclables sans l’aménagement d’un carrefour à niveaux différents et sans l’élargissement des routes concernées.

Lisez le rapport au Conseil pour en savoir plus sur la recommandation.

Par conséquent, la Ville va conduire une nouvelle étude sur l’amélioration de la circulation sur la rue Marion et le chemin Dugald afin de voir quelles sont les possibilités dans la zone dont il est question. La Ville reconnaît qu’il convient de faire participer les citoyens et les citoyennes et souhaite profiter de cette occasion pour susciter les commentaires et les conseils de la collectivité. Le Bureau de la participation publique de la Ville de Winnipeg demande aux citoyens et aux citoyennes ce qui constituerait un processus de participation utile à leurs yeux et la façon dont ils souhaiteraient pouvoir s’investir dans le cadre de l’étude visant à améliorer la circulation sur la rue Marion et le chemin Dugald. Le processus de participation publique qui accompagne l’étude visant à améliorer la circulation sur la rue Marion et le chemin Dugald s’inspirera des commentaires du public et sera géré par la même société d’experts-conseils.

Pour en savoir plus sur le processus de participation publique qui a accompagné l’étude sur l’élargissement de la rue Marion et l’aménagement d’un carrefour à niveaux différents, veuillez lire le résumé de la participation publique. Vos idées sur la façon dont on peut améliorer ce processus lors de la prochaine étape nous permettront d’assurer que le processus en question est utile à ceux et à celles qui s’intéressent à cette étude.

Pour rester au courant des activités du Bureau de la participation publique de la Ville de Winnipeg, suivez la Ville sur Facebook et Twitter ou abonnez-vous à notre bulletin.

Pendant l’étude sur la circulation sur la rue Marion et le chemin Dugald :

  • on examinera des options plus abordables et de plus petite envergure. La participation publique sera intégrée au processus;
  • l’administration municipale recommande qu’on demande à la société d’experts-conseils de chercher des options moins chères qui ne prévoient pas un carrefour à niveaux différents ni un élargissement. Ces nouvelles options devraient également permettre de réduire les effets négatifs sur le quartier ainsi que les besoins du projet en matière de
    biens-fonds;
  • une grande partie du travail de conception a déjà été faite et peut être utilisée. La nouvelle étude pourrait se monter à 200 000 dollars et durer jusqu’à un an.

FAQ

Ouvrir tout | Fermer tout

Pourquoi est-il nécessaire d’améliorer la rue Marion?

La zone de la rue Marion sert aux résidents locaux, aux navetteurs et aux camionneurs, ainsi qu’aux chemins de fer. Les retards sont fréquents à l’angle de la rue Archibald, au passage à niveau avoisinant et sur le boulevard Lagimodière. Au cours des 20 à 30 prochaines années, la circulation en provenance de nouvelles collectivités grandissantes situées à l’intérieur et à proximité de l’est de Winnipeg (p. ex. Transcona-Ouest, Sage Creek) augmentera la congestion de la circulation dans la zone visée. Les aménagements nouveaux et grandissants, y compris les terrains des Public Markets, les terrains du chemin Warman et le parc industriel de Saint-Boniface, contribueront à l’intensification de la circulation des camions ainsi que possiblement du trafic ferroviaire. Il faut également prendre en considération le besoin croissant de voies de transport actif (pédestres et cyclables) sécuritaires et accessibles et de correspondances de transport en commun améliorées et adaptées au transport en commun rapide futur.

Le nombre croissant d’aménagements résidentiels et industriels entraîne une hausse importante des contraintes auxquelles sont soumises les routes et les infrastructures, qui n’ont pas été conçues pour faire face à des volumes de circulation aussi élevés ni aux types variés de circulation qu’elles ont vus dans les dernières années. En 2011, le Conseil a approuvé le Plan directeur de Winnipeg visant les transports, qui établit que les améliorations le long de la liaison routière de la rue Marion et du chemin Dugald sont des améliorations importantes à apporter au réseau routier, à court terme.

Quelles autres options moins onéreuses peut-on envisager?

L’état de la chaussée sur la rue Marion, entre le boulevard Lagimodière et la rue Youville, oscille entre bon, moyen et mauvais. Il est fort probable que les options de plus petite envergure comprendront une gamme de traitements tels que le reprofilage et le resurfaçage et/ou la réfection des chaussées existantes, l’amélioration des aménagements piétonniers et/ou l’ajout d’aménagements cyclables, des améliorations plus modestes à l’intersection de la rue Marion et de la rue Archibald et un nouveau tracé de la rue Marion aux fins du raccordement avec le chemin Dugald.

Parmi les options envisagées lors de la première étude, y en avait-il qui étaient moins coûteuses? Si oui, ne pouvez-vous pas vous servir de l’une de ces options?

Toutes les options envisagées dans le cadre de l'étude fonctionnelle comprennent un élargissement de la rue Marion ainsi que l’aménagement d’un carrefour à niveaux différents, conformément aux directives du Conseil. À présent, on va étudier des options plus abordables et de plus petite envergure que l’élargissement ou qu’un carrefour à niveaux différents. Ces nouvelles options devraient permettre de réduire les effets négatifs sur le quartier ainsi que les besoins du projet en matière de biens-fonds.

Envisage-t-on toujours un carrefour à niveaux différents pour améliorer la circulation le long de la rue Marion?

Les problèmes de l’abordabilité et des risques associés au projet ont conduit l’administration municipale à recommander de ne pas aller de l’avant en ce qui concerne le projet d’élargissement de la rue Marion et d’aménagement d’un carrefour à niveaux différents. Le Conseil a approuvé cette recommandation. On va désormais plutôt étudier des options plus abordables et de plus petite envergure que l’élargissement ou qu’un carrefour à niveaux différents. Ces nouvelles options devraient permettre de réduire les effets négatifs sur le quartier ainsi que les besoins du projet en matière de biens-fonds.

A-t-on pris en compte l’opinion publique dans le cadre de cette étude?

Au cours de l’étude précédente sur l’élargissement de la rue Marion et l’aménagement d’un carrefour à niveaux différents, on a suivi un processus de consultation publique au terme duquel cinq options ont été dégagées. Le processus a inclus deux séances portes ouvertes, onze rencontres avec les parties intéressées, six rencontres avec des propriétaires et deux sondages en ligne.

À la fin de l’étude sur l’élargissement de la rue Marion et l’aménagement d’un carrefour à niveaux différents, nous avons appris que les citoyens et les citoyennes avaient été déçus par le processus de participation. Avant que nous commencions à dresser un plan de participation relativement à l’étude visant à améliorer la circulation sur la rue Marion et le chemin Dugald, nous voulons savoir comment vous souhaitez que nous procédions en ce qui concerne la participation relativement à ce projet.

Pourquoi la Ville organise-t-elle de nouvelles consultations publiques au sujet de cette étude alors qu’il y en a déjà eu? Ne peut-on pas utiliser les commentaires qui ont été recueillis lors de la première étude?

À la fin de l’étude sur l’élargissement de la rue Marion et l’aménagement d’un carrefour à niveaux différents, nous avons appris que les citoyens et les citoyennes avaient été déçus par le processus de participation. De plus, le projet se penche désormais sur des travaux différents, plus abordables et de plus petite envergure. Le processus de participation publique est une partie importante de ce projet si on veut trouver une solution qui convient à la collectivité.

L’acquisition de biens-fonds sera-t-elle nécessaire dans le cadre de ces travaux?

On ne connaît pas encore les besoins spécifiques pour ce qui est des biens-fonds. À présent, on va étudier des options plus abordables et de plus petite envergure que l’élargissement ou qu’un carrefour à niveaux différents. Ces nouvelles options devraient permettre de réduire les effets négatifs sur le quartier ainsi que les besoins du projet en matière de biens-fonds. L’administration municipale s’est engagée à communiquer avec les propriétaires qui pourront être touchés pendant tout le processus.

De quelle manière le parc Happyland sera-t-il touché par les travaux?

Étant donné que nous ne faisons que commencer à étudier des options plus abordables et de plus petite envergure qui ne prennent pas en compte un carrefour à niveaux différents, on ne connaît pas encore la portée des incidences sur les biens. Nous pensons que le parc sera moins touché que ce que ne l’avait prédit l’étude précédente; toutefois, cela reste encore à déterminer.

Pourquoi la Ville poursuit-elle le projet avec la même société d’experts-conseils, soit WSP|MMM Limited?

En ajoutant du travail d’étude additionnel à notre présent contrat avec la société d’experts-conseils qui connaît déjà le projet, on réduira les délais d’achèvement des travaux et on sera plus efficace. Le plan de participation publique est en cours d’élaboration et sera mis en place par le Bureau de la participation publique qui veillera au bon respect des pratiques exemplaires.

À combien se monte le coût total de cette étude?

Le coût de l’étude fonctionnelle sur l’élargissement de la rue Marion et l’aménagement d’un carrefour à niveaux différents se montait à 922 200 dollars. Une grande partie du travail de conception a déjà été fait et peut être utilisé dans le cadre de l’étude visant à améliorer la circulation sur la rue Marion et le chemin Dugald. La nouvelle étude pourrait se monter à 200 000 dollars et durer jusqu’à un an.

Dernière mise à jour : 2017-03-02
Accessibility