Information sur l’accessibilité du site Raccourci clavier 1 pour accès direct à la barre de navigation du haut Raccourci clavier 2 pour accès direct au lien vers le trois un un Raccourci clavier 3 pour accès direct au menu principal du site de la Ville de Winnipeg Raccourci clavier 4 pour accès direct à la barre de navigation de gauche Raccourci clavier 5 pour accès direct au contenu Raccourci clavier 6 pour accès direct au contenu de la barre de navigation de droite Raccourci clavier 7 pour accès direct aux liens du pied de page
City of Winnipeg
  |  English   | 
Communiqués

Le 27 juillet 2018


Rappel du Service d’incendie et de soins médicaux d’urgence de Winnipeg : prudence avec les feux d’artifice

Winnipeg, Manitoba – À la veille de la fin de semaine prolongée d’août, le Service d’incendie et de soins médicaux d’urgence de Winnipeg rappelle qu’il faut obtenir un permis avant de pouvoir faire un feu d’artifice. Un permis est requis pour allumer tout feu d’artifice pour consommateurs. Toutes les demandes de permis sont revues par la Direction de la prévention des incendies du Service d’incendie et de soins médicaux d’urgence de Winnipeg.

Le formulaire de demande de permis est accessible en ligne ou au bureau de la Direction de la prévention des incendies, 185, rue King. Les demandes dûment remplies doivent être soumises en personne au bureau de la Direction de la prévention des incendies.

Résumé des conditions à remplir pour que le permis soit accordé :

  • La personne qui fait demande est âgée d’au moins 18 ans. Une preuve d’âge est requise.
  • La personne qui fait demande est propriétaire du bien où aura lieu le feu d’artifice, comme l’indique son permis de conduire ou une autre pièce d’identité, ou elle a une autorisation écrite de la part du propriétaire du bien sur lequel le feu d’artifice va se dérouler. Si le feu d’artifice est censé avoir lieu sur un bien de la Ville de Winnipeg, il faut obtenir une permission écrite du service municipal qui s’occupe du bien en question.
  • Il faut fournir un schéma du site indiquant l’emplacement de la base de mise à feu pour qu’on puisse vérifier qu’il y a bien 100 mètres de dégagement de tous les côtés.

En plus de s’assurer d’avoir un permis, il faut aussi prendre les précautions qui suivent quand on utilise des feux d’artifice :

  • Seules les personnes âgées de 18 ans ou plus devraient manipuler les pièces pyrotechniques.
  • On ne peut utiliser que des feux d’artifice achetés au Canada et qui sont conformes à toutes les normes de sécurité applicables.
  • Lire toutes les consignes, les mises en garde et les avertissements de chacune des pièces pyrotechniques.
  • Installer les feux d’artifice dans un espace ouvert et dégagé. Les feux d’artifice doivent se trouver sur une surface rigide, plate et à niveau avant d’être allumés, et le vent ne doit pas souffler vers les personnes qui assistent au spectacle.
  • Il faut s’assurer d’avoir à portée de main un seau de sable, un approvisionnement en eau et un extincteur d’incendie.
  • Ne jamais essayer de rallumer une pièce pyrotechnique défaillante. Ne jamais tenir dans ses mains un feu d’artifice allumé.
  • Les pièces pyrotechniques devraient être jetées de manière appropriée et sécuritaire, et les pièces non utilisées devraient être entreposées dans un contenant fermé.

Pour en savoir plus, visiter Service d’incendie et de soins médicaux d’urgence – Feux d’artifice.

Une centaine de frênes de Winnipeg vont pouvoir respirer en 2018

Arbres Canada et BioForest Technologies font un don de TreeAzinMD dans le cadre du programme #OpérationRenouvert – Agrile du Frêne

Winnipeg, Manitoba – Arbres Canada, en partenariat avec BioForest Technologies, a fait don de 12 litres de TreeAzinMD pour aider la Ville de Winnipeg à combattre l’agrile du frêne. Il s’agit d’un produit que la Ville utilise déjà pour protéger les frênes. Le don du produit, un insecticide qui s’injecte et qui peut protéger les arbres pendant deux ans, représente une somme de 6 800 $. La quantité donnée servira à traiter une centaine d’arbres dans les quartiers où il y a une forte densité de frênes qui pourraient être touchés par l’agrile.

La Ville a été choisie pour ce don en raison de son leadership en termes d’activités de lutte contre l’agrile du frêne et de sa capacité à sensibiliser le public en ce qui concerne les effets de l’agrile du frêne et la valeur des forêts urbaines.

« La Direction de la forêt urbaine et la Direction de la lutte contre les insectes de la Ville souhaitent remercier Arbres Canada et BioForest pour ce don qui nous permettra d’effectuer davantage d’interventions cette année, a déclaré Ken Nawolsky, le surintendant de la Direction de la lutte contre les insectes. En plus des arbres que nous avons commencé à protéger, nous pourrons traiter une centaine d’arbres supplémentaires, notamment à Saint-Vital, un quartier où il y a une forte densité de frênes qui pourraient être touchés par l’agrile. »

« Arbres Canada est fier d’appuyer les efforts de la Ville de Winnipeg pour ce qui est de traiter les arbres touchés par l’agrile, un insecte qui a dévasté les forêts urbaines du Canada, a dit Dorothy Dobbie, membre du conseil d’administration d’Arbres Canada. Nous remercions BioForest pour ce don généreux qui profitera à tout le monde au Canada, pour des générations et des générations. »

« Winnipeg doit son caractère et son identité à sa forêt urbaine qui fait la fierté des gens qui vivent ici, a commenté Mike Pagtakhan, le conseiller municipal et président du comité d’orientation permanent de la sûreté, des services communautaires et des parcs. Cette nouvelle espèce envahissante a mis nos forêts en danger. Nous saluons cette initiative conjointe qui nous aidera à protéger les arbres, et nous sommes reconnaissants envers Arbres Canada. »

« Le parc de Saint-Vital a joué un rôle important dans l’histoire du quartier et dans ma vie, a ajouté Brian Mayes, le conseiller de Saint-Vital. Je suis heureux de voir les efforts qui sont mis en place pour sauver les arbres dans ce précieux espace communautaire. »

L’agrile du frêne est un insecte envahissant d’Asie qui détruit les arbres en les mangeant. Le coléoptère a été repéré récemment à Winnipeg, en novembre 2017. Il y a plus de 100 000 frênes dans les parcs et les rues de la ville. Les frênes constituent en effet 30 % de la forêt urbaine de Winnipeg, et on estime leur valeur à environ 437 millions de dollars. Le plan d’intervention de la Ville contre l’agrile comprend la suppression d’arbres morts ou malades ainsi que des injections préventives visant à protéger les arbres sains.

À propos d’Arbres Canada : Arbres Canada est un organisme de bienfaisance sans but lucratif canadien qui encourage à planter et à soigner les arbres dans les zones urbaines et rurales du pays. Il éduque le public au sujet des arbres et offre du soutien technique et des ressources aux collectivités, aux entreprises, aux individus et aux organismes sans but lucratif. Son programme #OpérationRenouvert – Agrile du Frêne, mené en partenariat avec BioForest Technologies Inc., a permis de faire don d’un total de 60 litres de TreeAzinMD à cinq municipalités ou communautés autochtones du Manitoba, de l’Ontario et du Québec, qui ont chacune reçu 12 litres de produit pour protéger les frênes contre l’agrile. Pour d’autres renseignements, visiter Arbres Canada.

À propos de BioForest Technologies : Mise sur pied en 1996, la société BioForest se spécialise dans le développement de produits innovants et de stratégies de conseils visant à protéger les forêts urbaines et commerciales. En 2015, BioForest est devenue une filiale de Lallemand Plant Care afin de superviser et développer sa division des forêts. BioForest est une société canadienne basée à Sault-Sainte-Marie, en Ontario, et que l’on retrouve dans le sud de l’Ontario, au Québec, au Michigan, au Missouri, au Massachusetts et en Finlande. Le personnel de BioForest, fort de son expérience et de son expertise, travaille avec la clientèle à la conception et à la mise en œuvre de stratégies efficaces en termes de lutte antiparasitaire et de santé des forêts urbaines et commerciales, des lots à bois, des chalets, des municipalités et plus encore. Pour en savoir plus, visiter BioForest Technologies.

Fermeture temporaire de la piscine Pan Am à partir du 30 juillet

Winnipeg, Manitoba – La piscine Pan Am fermera le 30 juillet pour son entretien annuel prévu jusqu’au 9 septembre 2018. Le 30 juillet 2018 sera également la date de début des travaux prévus dans le cadre du projet d’immobilisations qui vise cette piscine.

Les travaux de ce projet consisteront à remplacer le plafond installé il y a 51 ans, ainsi que l’éclairage et la sonorisation, afin que la piscine Pan Am reste un endroit sûr et agréable pendant longtemps.

Une fois la date d’entretien annuel passée, début septembre, les employés municipaux s'efforceront de garder des sections de l’installation ouvertes pendant les travaux, pour autant qu’il n’y ait pas de danger.

Afin de réduire au minimum l’impact de la fermeture sur les clubs sportifs, les personnes participant aux leçons de natation, les membres des installations de vie active, les fournisseurs de services privés ainsi que les usagers en général, l’administration municipale s’est efforcée de trouver des créneaux supplémentaires dans les autres piscines pour les divers groupes d’usagers pendant la durée des travaux. Les travaux pour ce projet devraient se poursuivre jusqu’à fin 2018.

Pour en savoir plus sur l’investissement en immobilisations à la piscine Pan Am, obtenir des mises à jour sur la progression des travaux ou connaître l’état de l’accès aux installations, prière de consulter la page Ville de Winnipeg – Projet d’immobilisations à la piscine Pan Am.

Dernière mise à  jour : 2018-07-27