Information sur l’accessibilité du site Raccourci clavier 1 pour accès direct à la barre de navigation du haut Raccourci clavier 2 pour accès direct au lien vers le trois un un Raccourci clavier 3 pour accès direct au menu principal du site de la Ville de Winnipeg Raccourci clavier 4 pour accès direct à la barre de navigation de gauche Raccourci clavier 5 pour accès direct au contenu Raccourci clavier 6 pour accès direct au contenu de la barre de navigation de droite Raccourci clavier 7 pour accès direct aux liens du pied de page
City of Winnipeg
  |  English   | 
Communiqués

Le 3 juin 2019


La Ville présente son rapport et ses prévisions sur la situation financière pour le premier trimestre de 2019

La situation financière de début d’année indique un déficit de 9,8 millions de dollars.

Winnipeg, Manitoba – Le rapport et les prévisions sur la situation financière de premier trimestre de la Ville de Winnipeg prévoient un déficit de 9,8 millions de dollars dans le budget de fonctionnement financé par les deniers publics (fonds des recettes générales) en date du 31 mars 2019. Le rapport et les prévisions seront présentés à la séance du comité d’orientation permanent des finances le 7 juin 2019.

La Ville prévoit que le déficit annoncé se réduira pendant le reste de l’année, si l’on en juge par les améliorations financières envisagées ainsi que par les efforts déployés pour contrôler les dépenses sans que cela nuise à la prestation des services essentiels.

« On s’attend à ce que le déficit de la Ville annoncé pour le premier trimestre se réduira en partie ou entièrement d’ici la fin de l’année, comme cela a été le cas ces dernières années, a commenté le conseiller Scott Gillingham, le président du comité d’orientation permanent des finances. Nous sommes heureux de voir que les services municipaux sont restés plus ou moins dans les limites de leurs budgets pour leurs dépenses annuelles. On s’attend à ce que les services fassent tout leur possible pour poursuivre dans cette voie pour que nos finances puissent s’équilibrer d’ici la fin de l’année. »

L’élément qui a contribué le plus au déficit annoncé en date du 31 mars 2019 est la dépense de 10 millions de dollars pour déneiger et déglacer les rues pendant le premier trimestre, en raison d’une accumulation de neige plus importante que la moyenne en février 2019. Le rapport et les prévisions sur la situation financière de premier trimestre comprend aussi une récupération complète des coûts des soins médicaux d’urgence de Soins communs.

La mise à jour sur la situation financière de la Ville est affichée dans le système d’aide à la décision.

Programme de lutte contre les chenilles défoliatrices

Winnipeg, Manitoba – Aujourd’hui le 3 juin 2019, si les conditions météorologiques le permettent, la Direction de la lutte contre les insectes de la Ville de Winnipeg continuer son programme de lutte contre les chenilles défoliatrices. Hier soir, la Direction a terminé un traitement dans le secteur de gestion des insectes 40.

Dès 21 h 30 aujourd’hui, les équipes poursuivront le traitement dans les secteurs de gestion des insectes 31(Crescentwood, River Heights-Nord, Wellington Crescent) et 30 (J.B. Mitchell, Mathers, Sir John Franklin, River Heights-Central, River Heights-Sud). Le programme ciblera les arpenteuses du printemps et de l’automne ainsi que les arpenteuses de l’orme. La pulvérisation aura lieu en soirée, du dimanche au jeudi, sauf s’il y a trop de pluie, ou si le vent souffle à plus de 20 km/h.

Les arbres seront traités avec du Bacillus thuringiensis ssp. kurstaki (Btk), un produit biologique qui est appliqué directement sur les feuilles des arbres situés dans les parcs et sur les terre-pleins municipaux à l’aide de pulvérisateurs à haute pression. Une fois qu’elle a ingéré le Btk, la chenille défoliatrice s’arrête de manger et périt environ deux ou trois jours plus tard. L’utilisation de cet insecticide a été approuvée par l’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire de Santé Canada. Le produit sera appliqué par des opérateurs antiparasitaires autorisés, en conformité avec le mode d’emploi qui a été approuvé par le gouvernement fédéral et qui figure sur l’étiquette.

Zones tampons
Toutes les zones tampons seront respectées. Les équipes feront en sorte d’arrêter le pulvérisateur à 30 mètres de chaque côté de toute propriété inscrite, que ce soit dans la rue avant, dans une rue latérale ou dans une ruelle.

On peut demander à ce qu’une zone tampon de 30 mètres soit établie autour de sa propriété dans le cadre du programme de lutte contre les chenilles défoliatrices. Les propriétaires qui ne veulent pas que leur résidence principale soit sujette aux applications de produits larvicides peuvent demander à ce que leur nom soit ajouté au registre d’inscription anti-pesticide du programme de lutte contre les chenilles défoliatrices. Les personnes voulant s’inscrire doivent produire une preuve d’identité qui établit qu’elles demeurent à l’adresse devant être inscrite au registre des zones tampons. Une photocopie ou une copie numérisée d’un document tel qu’un permis de conduire ou une facture de service public suffit comme preuve de domicile principal.

On peut s’inscrire de trois façons différentes :

Étant donné qu’une preuve d’identité est exigée, l’inscription ne peut pas se faire par téléphone.

S’inscrire pour recevoir des avis
La Direction de la lutte contre les insectes dispose d’un système d’information automatisé par téléphone ou par courrier électronique. Les résidents qui s’inscrivent à ce service recevront des avis quotidiens par téléphone ou par courrier électronique pendant toutes opérations de lutte contre les insectes qui nuisent aux arbres. Pour s’inscrire au système d’avis automatisé par courrier électronique ou par téléphone, visiter Ville de Winnipeg – S’inscrire pour recevoir des avis ou communiquer avec le 311.

Renseignements supplémentaires
Pour plus de renseignements, communiquer avec le 311 ou visiter Ville de Winnipeg – Lutte contre les insectes.

Derniè2019-06-03