Amélioration de l’agriculture urbaine

La demande d’aliments locaux est en hausse, et les villes partout au Canada trouvent des façons de soutenir la production locale. Le fait de cultiver des aliments dans les secteurs urbains améliore la salubrité alimentaire, réduit les émissions de carbone, et favorise les interactions sociales et la cohésion communautaire.

Dans le cadre du projet d’agriculture urbaine, on a proposé des modifications aux deux règlements municipaux de zonage de Winnipeg. Les modifications proposées (indiquées dans un ordre du conseil municipal de 2018) autoriseraient la production des aliments (à l’intérieur ou à l’extérieur) ainsi que la vente des aliments à plus d’endroits à Winnipeg. On envisage de mettre en application les modifications en question au printemps 2021.

En savoir plus sur ce projet

Pourquoi la Ville entreprend-elle ce projet?

En décembre 2017, le conseil alimentaire de Winnipeg a commencé à étudier les secteurs de Winnipeg dans lesquels on pourrait autoriser des utilisations agricoles commerciales. Motifs :

  1. Il y a des terrains sous-utilisés dans tous les secteurs de Winnipeg. Cela comprend des lots vacants, ainsi que des cours avant et arrière.
  2. La demande d’aliments produits au niveau local est en hausse, ce qui crée de nouvelles possibilités économiques.
  3. Le Zoning By-law (règlement municipal sur le zonage) de Winnipeg n’est pas présentement en mesure de réglementer les projets d’agriculture urbaine à petite échelle.
  4. La production locale des aliments permet de réduire les gaz à effet de serre ainsi que les répercussions du changement climatique.
  5. D’autres grandes villes canadiennes sont également en train de trouver des façons de favoriser l’agriculture urbaine et d’augmenter la production alimentaire locale.
Pourquoi propose-t-on ces changements en matière d’agriculture urbaine?

Les changements proposés sont envisagés à la suite d’un rapport publié en 2018, et impliquent ce qui suit :

  • Cultiver des aliments à l’extérieur à titre d’utilisation principale dans toute la ville
  • Cultiver des aliments à l’intérieur dans les secteurs industriels et la plupart des secteurs commerciaux
  • Autoriser les ventes de produits dans les secteurs commerciaux et institutionnels, ainsi que dans les grands parcs (avec la permission du propriétaire foncier)
  • Offrir un processus de permis simplifié aux personnes qui veulent cultiver des aliments à vendre
Comment l’agriculture urbaine diffère-t-elle du jardinage que je fais dans ma cour arrière?

Il est déjà autorisé d’aménager un jardin dans sa cour arrière à titre d’utilisation connexe (secondaire) associée à une utilisation principale telle qu’une maison ou un immeuble commercial. Les changements proposés permettraient la culture extérieure à titre d’utilisation principale dans tous les secteurs de la ville, pour autant que tous les règlements municipaux, provinciaux et fédéraux soient respectés. Ces changements autoriseraient également la production alimentaire intérieure dans plus de secteurs de Winnipeg.

La Ville n’autorise-t-elle pas déjà les activités intérieures telles que le jardinage vertical et l’aquaculture?

Oui. La production alimentaire intérieure est déjà autorisée dans les secteurs industriels. Les changements proposés autoriseraient l’agriculture urbaine intérieure non seulement dans les secteurs industriels, mais aussi dans certains secteurs commerciaux.

Veut-on produire de la nourriture dans plus de secteurs de Winnipeg?

Au fur et à mesure qu’augmente la demande d’aliments produits au niveau local, des administrations aux quatre coins du monde sont en train de modifier les endroits où l’agriculture urbaine est autorisée, et d’établir la façon dont on pourra maintenir le style et l’échelle des quartiers malgré les changements apportés.

Il y a des jardins dans des lots vacants partout à Winnipeg. En quoi ce projet est-il différent?

On autorise déjà les jardins communautaires et les lotissements jardins sur les terrains vacants, mais les jardins exploités par des particuliers ne sont pas autorisés pour le moment.

Je cultive un jardin dans ma cour. Devrai-je donc demander un permis?

Dans la plupart des cas, les jardins sont des utilisations connexes associées à une utilisation principale telle qu’un bâtiment résidentiel, et n’exigent aucun permis. Ce projet ne touche pas les jardins connexes; il faudra seulement obtenir un permis si on aménage un jardin à titre d’utilisation principale sur un lot résidentiel.

Qu’en sera-t-il des polluants du sol?

La Province du Manitoba réglemente les polluants du sol, mais on s’attend à ce que toute personne qui cultive des aliments respecte ces règlements.

Qu’en sera-t-il du cannabis?

La culture du cannabis est réglementée par le gouvernement fédéral et implique un processus de demande distinct et rigoureux.

Cela ferait-il augmenter la circulation dans mon quartier?

On étudierait les ventes dans les secteurs résidentiels au cas par cas. Si celles-ci sont autorisées, elles ne devraient pas avoir un effet sur l’ambiance du quartier.

Où faudrait-il se rendre pour acheter des produits?

En vertu des changements proposés, les ventes seraient autorisées dans les secteurs commerciaux et institutionnels, ainsi que dans les parcs, mais seulement avec la permission des propriétaires fonciers. Demandez aux producteurs locaux où et comment ils distribuent leurs produits. Le site Web de Direct Farm Manitoba contient des renseignements sur les fermes, les marchés et les points de collecte.

Qu’en sera-t-il des poules urbaines?

Bien que le Zoning By-law (règlement municipal sur le zonage) de la Ville de Winnipeg autorise présentement les poules pondeuses à titre d’utilisation connexe conditionnelle (volière) dans les secteurs résidentiels, le Responsible Pet Ownership By-law (règlement municipal sur la possession responsable d’animaux de compagnie) de la Ville de Winnipeg énonce que les poules ne peuvent être élevées que dans les secteurs agricoles. Le second règlement l’emporte sur le premier.

Cela autorisera-t-il le public à cultiver des aliments dans les parcs?

Pour cultiver des aliments, il faut obtenir l’autorisation du propriétaire foncier, c’est-à-dire la Ville dans le cas des parcs. Dans le cadre du rapport, on recommande d’élaborer (ou de mettre à jour) une politique permettant d’établir qui peut profiter de l’utilisation des terrains publics, ce qui exigerait d’autres recherches et consultations publiques.

A-t-on consulté le public dans le cadre de ce processus?

En 2017 et en 2018, le conseil alimentaire de Winnipeg et la Ville de Winnipeg ont discuté avec des cultivateurs locaux, et ont fait des recherches sur les règlements municipaux et les politiques de Winnipeg, ainsi que sur les pratiques exemplaires nationales. Le rapport de 2018 comprend des recommandations, et les modifications proposées au règlement municipal sur le zonage découlent de ces recommandations.

En raison de la nature technique de la question, les consultations ont fait participer des membres internes de l’administration municipale avec de l’expérience dans les domaines du zonage, des permis, de l’urbanisme, du développement communautaire et de la culture urbaine. On a également consulté des parties intéressées externes qui ont de l’expérience en culture urbaine, afin de veiller à ce que les changements proposés tiennent compte de leurs besoins, de leur vision et de leur subsistance.

À quoi ressembleront les modifications?

On attribue une catégorie de zonage, ou zone, à toute parcelle de terrain de Winnipeg. Chaque zone a des règlements précis sur les utilisations des sols autorisées (p. ex. bureau, vente au détail, résidentiel, agricole).

Les recommandations proposent qu’on ajoute deux nouvelles utilisations des sols au règlement municipal sur le zonage – « Agriculture urbaine, à l’intérieur » et « Agriculture urbaine, à l’extérieur » – afin d’autoriser l’agriculture urbaine extérieure dans toute la ville, ainsi que l’agriculture urbaine intérieure dans les secteurs industriels (où elle est déjà autorisée) et dans certains secteurs commerciaux.

Comment cela s’accorde-t-il avec les politiques et les plans en vigueur de la Ville?

Les recommandations en question sont conformes à NotreWinnipeg, qui demande à la Ville de répondre aux besoins alimentaires soulevés par les communautés.

Les recommandations s’accordent également avec l’orientation clé 1.7 du plan d’action sur le changement climatique de Winnipeg, selon laquelle il faut « augmenter les possibilités de répondre aux besoins alimentaires dans tout Winnipeg et augmenter l’accès aux aliments locaux et durables ».

Was this information helpful?

How can we make this web page better?

Information collected will be used to improve our website. Do not use this form to submit a request for service or information because it will not be forwarded to departments for response. To submit a request for service or information, contact 311.

This form is not intended to collect personal information; however, any personal information you choose to include in your comments is collected by the City of Winnipeg under the authority of section 36(1)(b) of the Freedom of Information and Protection of Privacy Act for the purpose of improving our website and will not be used or disclosed for any other purposes, except as authorized by law. Contact the Corporate Access and Privacy Officer by mail (City Clerk’s Department, Susan A. Thompson Building, 510 Main Street, Winnipeg MB, R3B 1B9) or by telephone (311) if you have any questions about the collection of this information.

Ces renseignements sont-ils utiles?

Comment pourrait-on améliorer cette page Web?

Les renseignements recueillis serviront à l’amélioration de notre site Web. Prière de ne pas se servir de ce formulaire pour soumettre une demande de service ou de renseignements, car la demande ne sera pas transmise au service en question. Pour soumettre une demande de service ou de renseignements, veuillez communiquer avec le 311.

Le présent formulaire ne vise pas à recueillir des renseignements personnels. Cependant, les renseignements personnels que vous choisissez d’inclure dans vos commentaires sont recueillis par la Ville de Winnipeg en conformité avec l’alinéa 36(1)b) de la Loi sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée dans le but d’améliorer son site Web et ne seront ni utilisés ni divulgués pour d’autres raisons, sauf dans les cas où cela est autorisé par la loi. Communiquez avec l’agent de l’accès à l’information et de la protection de la vie privée de la Ville par courrier au Bureau du greffier, immeuble Susan-A.-Thompson, 510, rue Main, Winnipeg (Manitoba) R3B 1B9, ou par téléphone au 311 si vous avez des questions sur la collecte de ces renseignements.